Mosquito mode du cycle de vie de la transmission, le traitement, la prévention et le contrôle

Mosquito mode du cycle de vie de la transmission, le traitement, la prévention et le contrôle

Lisez cet article pour connaître la fertilisation, le mode de transmission, le traitement, le contrôle et la prévention du cycle de vie des moustiques!

Lorsque femelle anophèle suce le sang d’un patient paludéenne, la macro et microgamétocytes pénètre dans l’intestin du moustique avec le sang. Cela marque le début de la phase sexuelle ou gamétogonie.

Formation des gamètes mâles:

À l’intérieur de l’intestin du moustique, les gamétocytes sortent du RBC. Microgamétocyte devient actif et son noyau se divise méiose pour former 4-8 nuceli. Chacun des noyaux obtient entouré de peu cytoplasme et flagelles comme les structures sont formées. 1 son processus est appelé ex-flagellation qui se traduit par la formation de 4 – 8 gamètes mâles de chaque gamétocytes mâle.

Formation de gamète femelle:

Peu de changement se produit dans gamétocytes femelle. Méiose se produit résultant en la formation de deux corps polaires. Nucleus se trouve près de la surface de la gamétocytes et une protubérance apparaît là. Ceci est appelé cône de réception.

Fertilisation:

Un gamète mâle unique entre dans un gamète femelle à travers le cône de réception. L’union des noyaux mâles et femelles est appelé la fécondation.

À la suite de la fécondation d’un zygote ronde est formée à l’intérieur de l’estomac du moustique femelle. Le zygote se transforme en ookinète. pierce ookinète à travers la paroi de l’estomac et vient se placer sur la surface de la paroi de l’estomac. Il devient rond et forme un kyste autour de lui. Cette étape est appelée oocystes.

Les oocystes sont formées en partie par la sécrétion de la paroi de l’estomac et en partie par le parasite.

Sporogoney:

Ovocyte augmente en taille. Le noyau à l’intérieur du kyste se divise de manière répétée par mitose. Il en résulte un grand nombre de noyaux sont produits. Une petite quantité de cytoplasme entoure chacun des noyaux. La structure entière est maintenant appelé sporotoblast. Les noyaux se transforment maintenant en sporozoïtes unicellulaires faucille.

Environ 1000 sporozoïtes sont formées à l’intérieur de chaque sporoblaste. Après une dizaine de jours de séjour à l’intérieur des moustiques, les ruptures d’ovocytes et les sporozoïtes de libération atteint la glande salivaire du moustique. Le cycle de moustique du parasite se termine à ce stade.

Quand un tel moustique infecté pique une personne, sporozoïtes pénètrent dans le sang humain à travers sa salive. De cette façon, la phase asexuée du cycle de vie du parasite est terminée chez l’homme et le cycle sexuel chez la femelle anophèle.

Mode de transmission:

Le mode de transmission est « inoculatif. » Quand un moustique anophèle femelle infecté mord un homme, un grand nombre de sporozoïtes pénètre dans le corps humain ainsi que la sécrétion salivaire de moustiques à travers la plaie crevée.

La transmission peut se produire lorsque le sang d’un patient palustre est transfusé dans le corps d’une personne en bonne santé. Dans de rares cas une infection congénitale peut se produire à partir de la mère au fœtus par défaut placentaire.

Pathologie:

Plasmodium provoque une maladie des êtres humains qui est connu comme « le paludisme », caractérisée par « froid et de la fièvre ». Les symptômes du paludisme sont apparition de la fièvre à intervalles réguliers le long avec chill. Chaque attaque paludéenne dure 6 à 10 heures, composé de trois Etages

(A) la phase froide:

Cette dernière étape pendant 15 minutes à une heure. Elle se caractérise par le sentiment de froid extrême (froid) et des frissons.

(b) stade chaud:

Cette étape dure de 2 à 6 heures. Elle est caractérisée par l’élévation de la température corporelle jusqu’à 106 degrés F (41 ° C) et des maux de tête intenses.

(C) Phase de Transpiration:

Cette étape dure de 2 à 4 heures. Elle se caractérise par la transpiration et la baisse progressive de la température.

attaque paludéenne se produit à intervalles définis dans les différents types de paludisme. Prolongez différents symptômes pathologiques du paludisme, comme.

une. Anémie – diminution de la teneur en hémoglobine du sang.

b. pigmentation caractéristique des organes internes en raison de la destruction des cellules sanguines.

c. changements vasculaires constitués de la congestion et la dilatation des vaisseaux sinusoïdaux.

ré. Immunosuppression conduisant à l’invasion bactérienne secondaire.

e. Splénomégalie (rate élargie).

F. l’élargissement du foie

Types de paludisme:

Il existe quatre types de paludisme causées par différentes espèces de Plasmodium.

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − un =