Organisation mondiale du commerce – Objectifs, fonctions, structure, la composition et le Conseil

Par Kunal Jeet

L’une des principales réalisations de l’Uruguay Round a été la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). GATT a cessé d’être une institution séparée et est devenue une partie de l’OMC.

Dans les sections suivantes, regarder de plus près à l’OMC, sa structure et ses conseils – pour la régulation du commerce des biens et services et traitant de la question des droits de propriété intellectuelle (DPI) – est discuté en détail.

Objectifs de l’OMC:

le OMC a été officiellement créé par l’Accord de Marrakech instituant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui est entré en vigueur le 1er Janvier 1995.

Image Source: tecake.com

L’OMC est l’Organisation faîtière chargée de superviser la mise en œuvre de tous les accords multilatéraux, qui ont été négociées dans le Cycle d’Uruguay, et ces accords, qui seront négociés à l’avenir.

Ses objectifs fondamentaux sont semblables à la «vieille» du GATT qui a cessé d’exister en tant qu’institution séparée et est devenue une partie de l’OMC. Ces objectifs ont été élargis pour donner à l’OMC un mandat pour traiter le commerce des services.

Fonctions de l’OMC:

L’accord instituant l’OMC distingue quatre fonctions différentes de l’OMC, à savoir:

ii. Il doit fournir un forum pour de nouvelles négociations entre les pays membres sur les questions visées par les accords, ainsi que sur de nouvelles questions relevant de son mandat.

iii. Il est responsable pour le règlement des différends et des conflits entre ses pays membres.

iv. Il est chargé de procéder à des examens périodiques des politiques commerciales de ses pays membres.

Structure de l’OMC:

Le principal organe de l’OMC chargé de la prise de décision est la Conférence ministérielle qui devrait se réunir tous les deux ans. La première de ces réunions a eu lieu en Décembre 1996 à Singapour.

Pendant les deux ans entre les réunions, les fonctions de la conférence sont effectuées par le Conseil général, qui se réunit en tant qu’organe de règlement des différends quand il examine les plaintes et prend les mesures nécessaires pour régler les différends entre les pays membres.

Il est également responsable de la réalisation des examens des politiques commerciales de chaque pays, sur la base des rapports établis par le Secrétariat de l’OMC.

Le Conseil général est assisté dans sa tâche par le:

je. Conseil pour le commerce des marchandises, qui supervise la mise en œuvre et le fonctionnement du GATT de 1994, et ses accords associés;

ii. Conseil du commerce des services, qui supervise la mise en œuvre de l’AGCS.

iii. Conseil pour les aspects commerciaux des droits de propriété intellectuelle (ADPIC), qui supervise le fonctionnement de l’Accord sur les ADPIC.

Membres de l’OMC:

À la fin de 1996, 129 pays avaient adhéré à l’OMC. Les anciens membres du GATT qui n’ont pas encore adhéré à l’OMC pourraient le faire jusqu’à la fin de 1997 (la fin de la période de transition).

Les pays qui ne sont actuellement pas membres du GATT, peuvent devenir membres de l’OMC en négociant l’adhésion.

Lors de la négociation, ils doivent accepter de prendre des mesures pour aligner leur législation nationale avec les règles des accords multilatéraux. En outre, ils doivent prendre des engagements pour réduire les tarifs et modifier leurs règlements, afin de prouver un meilleur accès pour les biens et services étrangers.

Ces engagements sont souvent désignés comme le prix du « ticket d’entrée » permettant au pays adhérent de bénéficier d’une nation la plus favorisée (NPF) de toutes les réductions tarifaires et autres engagements pris par les pays membres dans le passé.

Les conseils de l’OMC:

Comme indiqué, l’OMC couvre les biens, les services et les droits de propriété intellectuelle liés au commerce. Une description de ces trois groupes suit ci-dessous. Notez que ceux-ci, les conseils sont entrés en existence dans leur forme actuelle qu’en 1995, après la création officielle de l’OMC (un résultat du Cycle d’Uruguay).

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + 3 =